Postuler
AccueilAgoraHumeursDevenons apôtres d’un management humaniste

Devenons apôtres d’un management humaniste

 
   
L’entreprise doit faire du profit pour exister.
 
 
 
 
 

 

Cette affirmation, vraie d’un point de vue économique, fausse totalement notre vision du management qui devient un instrument pour rationaliser la production, satisfaire davantage de clients et obtenir d’excellents résultats pour les actionnaires.
 
Une autre affirmation induirait une conception différente du management : « L’entreprise doit fédérer ses équipes pour exister ».
 
D’un management par les chiffres, on passe à un management par les hommes. D’un management du comment, on passe à un management du pourquoi.
 
Nous qualifions de « management humaniste » un mode de penser et d’agir mettant l’humain au centre de l’entreprise. Nous affirmons que la bienveillance, la reconnaissance, le respect de ses collaborateurs, l’intérêt porté à leur bien-être sont constitutifs de la fierté éprouvée à leur égard et accentuent leur motivation et leur engagement. Les résultats qui en découlent contribuent à la performance de la structure. L’entreprise deviendra ainsi centre de profit ET équipe soudée. 
 
L’entreprise est un acteur majeur de la société. En interne, elle forme et fait grandir ses collaborateurs, se préoccupe de leur santé, négocie avec les partenaires sociaux. En externe, elle est responsable de son impact environnemental, crée de la valeur, favorise des actions humanitaires, participe au développement du pays.
 
Le rôle du manager est d’inscrire le travail de chacun dans cette double perspective afin de donner du sens à l’action individuelle.
 
Ce rôle humaniste du manager n’est pas nouveau. Dans un ouvrage qui paraitra bientôt, nous avons identifié 7 piliers du management selon Jésus : l’amour, le pardon, l’équité, la bienveillance, l’assertivité, la congruence et la communication. Et si Jésus était l’instigateur du management humaniste ? Et si le projet de vie de chacun prenait le pas sur leur projet professionnel ? Et si la démarche spirituelle apportait ce supplément d’âme à la recherche de la réussite matérielle ?
 
L’homme est constitué d’une tête, d’un cœur et de bras. Puissions-nous bien les utiliser conjointement pour réaliser des objectifs individuels et collectifs et adopter un nouveau crédo « recevoir et transmettre ». Devenons « apôtres actifs » d’un management humaniste en diffusant la bonne parole et surtout en la faisant vivre sur le terrain !
 
 

 

Florian MANTIONE 

 

Accéder à l'ensemble de nos humeurs

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

www.florianmantione.com